Tapez pour rechercher

Mining : Comment ça fonctionne ? | Guide complet

En tant que particulier (ou même pour une entreprise), il existe diverses solutions pour faire fructifier un investissement financier dans le monde des cryptos monnaies. À travers ce dossier, nous nous intéresserons plus en détails à la solution de mining. Une notion indispensable qui permet la validation des transactions sur le réseau et ainsi assurer l’intégrité de celui-ci ainsi que le bon fonctionnement de la crypto monnaie en question.

L’une des particularités des cryptos monnaies est qu’elles sont décentralisées. Un atout qui s’explique par l’existence de différents systèmes de consensus (dont le Proof of Work et Proof of Stake) eux-mêmes assurés par les acteurs du réseau. De cette manière, les cryptos ne dépendent pas d’une seule entité (contrairement aux monnaies classiques) quant à la mise en circulation et les prises de décisions.

DISCLAIMER : Cet article ne constitue en aucun cas un conseil en investissement. Investir dans les cryptomonnaies comporte des risques, il faut en avoir conscience avant de placer son argent. Les informations contenues dans cet article sont fournies à titre informatif.

Définition mining

Pour commencer notre dossier sur le mining, il est important d’en définir les différents termes qui composent ce domaine. Les principaux sont :

  • Mining (ou Minage) : Il s’agit d’un processus qui permet la vérification et validation des transactions d’une crypto monnaie dans la blockchain. Par ailleurs, on distingue divers types de minage qui s’explique par la présence de plusieurs systèmes de consensus :
    • Proof of Stake (PoS) : Ici, ce consensus repose sur un système de masternodes. Piliers du réseau, ceux-ci disposent d’une copie de la blockchain et permettent de valider les transactions du réseau. Néanmoins, pour acquérir un Masternode, l’utilisateur doit disposer d’un certain montant de la cryptomonnaie (aussi appelé collatéral).
    • Proof of Work (PoW) : Afin d’être en mesure de valider les nouvelles transactions de la blockchain, les mineurs doivent résoudre le plus rapidement possible un calcul. À première vue, cela peut paraître facile mais il s’agit de calculs cryptographiques très compliqués.
  • Mineur : Il s’agit d’une personne mettant à disposition du réseau sa puissance de calcul afin de valider les nouvelles transactions. Pour sa contribution, le mineur perçoit une commission de la crypto monnaie qu’il mine.

Fonctionnement du mining

Par le biais du mining, l’objectif des mineurs est de sécuriser les transactions afin de les inscrire de façon définitive dans la blockchain. Pour assurer ce système de vérification des transactions, le mineur doit, grâce à sa puissance de calcul, résoudre un problème cryptographique. D’un point de vue théorique, les mineurs d’une même crypto monnaie sont en concurrence entre  eux puisque le premier qui résout l’équation perçoit la récompense. Cependant, en pratique cette récompense se partage généralement de manière proportionnelle entre les différents mineurs ayant participés à la résolution de l’équation.

À noter que pour miner certaines cryptos monnaies il est nécessaire de disposer d’une puissance de calcul plus élevée. En effet, la difficulté des problèmes cryptographiques à résoudre augmente en fonction du nombre de mineurs sur le réseau. Ainsi, plus le nombre de mineurs s’élève plus il sera difficile de miner cette crypto monnaie et inversement.

Comme nous l’avons évoqué plus haut, en échange de sa contribution au réseau le mineur obtient une récompense. Bien qu’universel, ce système de récompenses peut varier en fonction de la cryptomonnaie concernée.

En effet, dans le cas d’un système fixe le montant de la récompense perçu par un mineur sera toujours le même pour une transaction validée. Dans le cas contraire, on parle d’un système dégressif. Ici, le montant de cette récompense diminuera au fil du temps pour un même travail fourni.

Concernant la création de cette récompense, il faut savoir qu’elle est aussi variable en fonction de la crypto monnaie concernée. Dans certains cas, les récompenses perçues par les mineurs vont diminuer au fil du temps jusqu’à devenir infiniment petites. Pour d’autres cryptos monnaies, il existe un seuil de récompenses minimal aussi appelé « tail emision ». Dans un sens, ce seuil permet d’assurer une récompense pour les mineurs qui contribuent à la sécurité du réseau au fil du temps. Néanmoins, ce système impacte négativement la valeur de la crypto monnaie puisque d’un point de vue technique, le nombre de pièces minables est inépuisable.

Puis, certaines cryptos monnaies proposent aux mineurs d’être récompensés par le biais d’une commission sur les transactions qui transitent via la blockchain. Dans ces circonstances, les frais de transactions sont aussi un moyen pour rémunérer les mineurs

Comment miner des cryptos monnaies ?

Vous l’avez compris, pour être en mesure de miner des cryptos monnaies il est nécessaire de mettre à disposition du réseau une certaine puissance de calcul. À l’aube des cryptos monnaies, la puissance demandée était moindre. De ce fait, il était envisageable pour un particulier de miner du Bitcoin (à titre d’exemple) avec les composants de son ordinateur personnel.

Au fil des années, les problèmes cryptographiques sont devenus de plus en plus complexe demandant ainsi une puissance de calcul plus importante. Aujourd’hui, pour disposer d’un investissement rentable dans le mining il est indispensable de se tourner vers des méthodes de minage plus sophistiquées. Sans pour autant construire une ferme de minage, il existe plusieurs solutions viables.

Minage carte graphique (Mining GPU)

Cette solution consiste à utiliser un ordinateur conçu spécialement pour miner des cryptomonnaies. Pour se faire, il se compose d’une ou plusieurs cartes graphiques afin de générer une puissance de calcul importante et miner plus vite. C’est ce qu’on appelle un « mining rig ».

Dans ce domaine, l’optimisation est un point fondamental pour maximiser sa rentabilité. En fonction de la crypto monnaie qu’on souhaite miner, il est indispensable de choisir une GPU (Graphics Processing Unit ou Unité de Traitement Graphique) qui dispose d’une importante puissance de calcul sur l’algorithme de minage correspondant. À titre d’exemple l’algorithme Ethash est lié aux cryptos monnaies Ethereum (ETH) et de l’Ethereum Classic (ETC).

Minage ASIC

Dans la quête d’une optimisation toujours plus poussée, il existe désormais des ordinateurs spécialement conçus pour réaliser une tâche précise : miner des cryptos monnaies. De ce fait, ces machines se montrent très performantes puisqu’on les fabrique pour réaliser un seul type de calcul.

Pour être plus précis, les ASICs (ou Application-Specific Integrated Circuit) sont optimisés pour miner sur algorithme unique. À titre d’exemple, nous pouvons penser à l’algorithme Ethash pour l’Ethereum. Par conséquent, il est impossible de basculer sur le minage d’une autre crypto monnaie sauf si celle-ci utilise le même algorithme. Un ASIC minant de l’Ethereum (ETH) sera aussi en mesure de miner de l’Ethereum Classic (ETC) puisqu’il s’agit du même algorithme : Ethash.

Pour conclure, il existe une certaine limite quant à la polyvalence de minage d’une ASIC. Cependant, cette limite se compense vis-à-vis de l’importante puissance de calcul qu’une machine comme celle-ci peut fournir. Attention tout de même à bien choisir la crypto monnaie qu’on souhaite miner avant d’investir dans une telle machine.

De manière générale, les ASICs proviennent de Chine dont les principaux constructeurs sont Bitmain, Canaan. Il existe aussi des entreprises françaises spécialisées qui proposent ces machines avec des services intégrés : installation, maintenance…

Cloud Mining

Le terme « Cloud » s’est démocratisé ces dernières années et tout le monde en a déjà entendu parler. Dans le cas d’Apple, les utilisateurs sont en mesure de louer de l’espace de stockage via le service iCloud. De ce fait, les données sont stockées dans des serveurs externes et non directement dans le téléphone ou ordinateur de l’utilisateur.

Contrairement au mining GPU et aux ASICs, la solution du Cloud Mining ne nécessite pas d’équipements physiques. Le Cloud Mining permet à l’utilisateur de louer une puissance de calcul sur les algorithmes de son choix afin de miner des cryptomonnaies à distance.

En termes de fonctionnement, celui-ci reste identique. En mettant sa puissance de calcul à disposition du réseau, le mineur permet la sécurisation de la blockchain et peut ainsi récupérer des récompenses. Une réelle opportunité pour découvrir le mining sans s’encombrer avec du matériel physique.

Néanmoins, les arnaques sont nombreuses dans ce domaine et il faut rester prudent quant aux entreprises qui proposent ces services. Il est pertinent de se tourner vers des acteurs réputés tel que le service de Cloud Mining chez Just Mining, une société française.

Mining Pool

Comme précisé précédemment, la complexité des problèmes cryptographiques augmente plus il y a de mineurs sur un même réseau. C’est pour cette raison qu’un mineur avec des moyens modestes pourra difficilement être rentable en minant des cryptos monnaies populaires comme le Bitcoin. Bien heureusement, il existe des solutions comme celle du « Mining pool ».

Un pool de minage est un système qui permet d’associer votre puissance de calcul à celles d’autres mineurs afin de maximiser vos chances de sécuriser un bloc et ainsi recevoir des récompenses. En toute logique, cette récompense se partage entre les différents mineurs en fonction de la puissance de calcul mise à disposition lors de la sécurisation du bloc.

En tant qu’avis personnel, le Mining Pool reste une solution fiable pour un mineur avec une puissance de calcul modeste qui permet de recevoir des récompenses plus fréquemment même si celles-ci seront moins élevées.

Combien rapporte le minage ?

Le minage reste une solution d’investissement omniprésente dans le monde des cryptos monnaies. Néanmoins, la rentabilité du mining se soumet à certains critères qu’il est important de connaître.

Rentabilité du mining

Le premier élément à prendre en compte concerne le matériel à acquérir. Il existe de nombreux modèles qui seront plus ou moins efficaces et rentables en fonction de la cryptomonnaie à miner. Il est important de choisir votre matériel en fonction de votre budget mais aussi en fonction de la cryptomonnaie que vous souhaitez miner. Comme nous l’avons vu, certaines machines sont plus performantes sur certains algorithmes.

D’autre part, le second critère à garder en tête est à propos de la crypto monnaie à miner. Comme nous l’avons expliqué, plusieurs variables (nombre de mineurs sur le réseau, valeur de la crypto…) font que certaines cryptos monnaies sont plus rentables à miner.

Le prix de l’électricité est un critère non négligeable lorsqu’on souhaite miner des cryptos monnaies. En effet, en fonction de votre position géographique ou de votre statut (ancien employé de chez EDF par exemple) la valeur de l’électricité peut varier et ainsi avoir un impact considérable quant à la rentabilité du minage.

De ce fait, il est important d’avoir l’esprit éclairé avant de vouloir se lancer dans le domaine du mining. Se renseigner sur ces différents critères est indispensable pour savoir à quoi s’attendre.

Calculer rentabilité GPU

Par ailleurs, il existe certains outils très utiles pour calculer précisément la rentabilité d’une GPU en fonction de certains critères. Pour se faire, nous allons vous présenter le site CoinWarz.

Dans un premier temps, il est nécessaire de sélectionner l’algorithme correspondant à la crypto monnaie que l’on souhaite miner. Par exemple, SHA-256 concerne le Bitcoin et ses forks et Ethash pour l’ETH ou l’ETC.

Ensuite, il faut remplir 3 différentes lignes qui correspondent à :

  1. Puissance de calcul de la machine en MH/s
  2. Consommation électrique de la machine en Watts
  3. Prix de l’électricité en kHw (Il ne faut pas oublier de convertir, il s’agit de dollars sur le site)

En fonction des critères rentrés, il est possible de connaître le profit général qui correspond au revenu total auquel on enlève la consommation électrique nécessaire. Dans notre cas, nous avons pris l’exemple de la carte graphique AMD Radeon VII (360 MH/s, 940 Watts et 0,11$/kWh).

mining

D’un point de vue général, il est important de garder en tête ces 3 questions :

  1. Combien coûte l’acquisition de ce matériel ?
  2. Combien ce matériel coûte par jour en électricité ?
  3. Ce matériel me rapporte combien par en jour en crypto monnaie ?

Conclusion

À travers notre dossier sur le mining, nous espérons avoir répondu à vos questions concernant le fonctionnement du minage, comment miner des cryptos monnaies et évidemment savoir en calculer la rentabilité.

Aujourd’hui, il existe de nombreuses options pour miner des cryptos monnaies en fonction de notre budget (Mining GPU, Pool Mining ou avec un ASIC) ainsi que notre espace disponible (Cloud Mining). Encore faut-il trouver la solution qui correspond à ses besoins. D’une certaine façon, le minage sera toujours un investissement rentable mais cela dépendra pour qui.